PORTRAIT de JÉRÔME ROISIN – Directeur d’une entreprise de service à la personne

Age :
44 ans
 —
Formations :
2006 : Master Pro SIC option Communication des entreprises et des organisations en
formation continue
 —
2012 : Master 2 DSRH à l’ISAM-IAE en formation continue
 —
Parcours professionnel :
Actuellement : Directeur d’une entreprise de service à la personne
 —
2012 : Chargé d’étude GPEC à l’AGEFOS – PME – Metz (Stage DSRH)
 
1999-2012 : Directeur & producteur ACT-Radio DÉCLIC – TOUL (CDI – Depuis
janvier 1999) : Management & ressources humaines et Communication des
collectivités territoriales
 —
2003-2011 : Journaliste multimédia GIP EPRA – NANCY
 —
1996-1997 : Assistant de réalisation FRANCE 3 Lorraine Champagne Ardenne
FRANCE TELEVISIONS – NANCY
 —
Entretien
 —
Que vous a apporté le master RH ?
Un réseau de contacts nouveaux, l’occasion d’explorer de nouvelles voies professionnelles à travers les travaux demandés (monographies notamment), de développer et crédibiliser mon projet professionnel (administration de la formation), d’avoir des apports théoriques qui permettent de voir les choses autrement (après une expérience de terrain pour ma part), de confronter des idées que j’avais avec ces éclairages théoriques, et d’interroger ma pratique RH sous différents angles, de la plier et la déplier, la tordre un peu dans tous les sens pour finalement n’en considérer que l’essentiel.
 —
Quels sont vos meilleurs souvenirs de ce master ?
Les apéros RH ! Et plus sérieusement la qualité des interventions, le mix entre les  cours prodigués par les professeurs et les animations proposées par les professionnels, les mises en situation, la diversité et la coopération entre formations initiales et formations continues (nous étions moitié-moitié dans ma promo), et bien sûr les projets Humanum !
 —
Avez-vous pu réaliser le projet professionnel que vous aviez à l’époque du master RH (DESS) ? 
Non faute d’un mauvais timing sur la création d’un poste en région que je convoitais. Repoussé de plusieurs mois ce n’est peut-être pas tout à fait mort, mais c’est quand même devenu bien incertain, et ce d’autant plus que j’ai changé de job entre temps. J’ai pris la décision de rester en veille permanente, contrairement à ce que j’avais fait auparavant.
 —
Avez-vous des conseils à nous transmettre, étudiants du master RH ? 
Concrétiser un maximum de projets, pour le CV et pour soi. Ne jamais oublier les aspects théoriques qui sont là pour éclairer ce qu’on fait sur le terrain, les profs adorent ça ! Et si ça permet de mieux appréhender certaines choses par la suite c’est déjà ça.
 —
Enfin, pourriez-vous nous dire, selon vous, quelles sont les qualités d’un bon DRH?
Trop long à énumérer. Il faut avoir une vision, c’est sûr, des qualités pour animer une équipe et donner envie à ses collègues et collaborateurs de progresser, des qualités de gestionnaire… Avoir envie de progresser soi-même. Après, tout est une affaire de contexte.
photo_identite_jroisin_web
Suivez nous sur les réseaux sociaux pour suivre notre actualité :

Laisser un commentaire