29Avr

Conférence : L’industrie en Lorraine

Le vendredi 12 avril s’est tenue la deuxième conférence de l’Association Humanum à l’Hôtel de Ville de Nancy, Place Stanislas, en présence de plus d’une centaine de personnes dont des représentants de la Région, du Conseil Général, de l’ANDRH ainsi que de nombreux autres professionnels ou non des Ressources Humaines intéressés par la thématique.

Intitulé : « Regards croisés sur l’industrie en Lorraine », cette conférence qui a été animée par Thierry Villemin – intervenant à l’ISAM-IAE – a tenu toutes ses promesses !

 

Au menu : relations sociales, innovation, représentation et réalité de la sidérurgie et de l’industrie, les atouts Lorrains dans ces domaines et une comparaison avec ce qui se passe au niveau international, les questions de la culture et de la stratégie d’entreprise, l’action et la place des RH. Des représentants de deux multinationales Indiennes : Mittal et Tata et l’éclairage historique d’un Universitaire : une entrée passionnante dans la réalité de la Mondialisation vécue par ses acteurs !!!

Nos intervenants ont donc abordé la problématique de la sidérurgie en Lorraine. Cette dernière a été pendant tout le 20ème siècle la colonne vertébrale de l’économie Lorraine, de la Frontière Luxembourgeoise au Sud Nancéien. Employant des milliers de personnes, cette industrie a subi de profonds bouleversements impactant très fortement le tissu économique et social de la Région. Laurent Commaille nous a rappelé dans son exposé l’histoire de cette filière et surtout son évolution au niveau national et européen. Il a rappelé les choix qui ont été faits en lien aux enjeux politiques locaux et nationaux et contraints par la mondialisation de l’économie. Un exposé d’une grande clarté.

Edouard Martin revenait de Paris où il suivait l’arbitrage de l’Etat suite aux négociations après la fermeture annoncée par Mittal du dernier Haut-Fourneau Mosellan à Florange. En lutte depuis des mois, il nous a retracé le combat de la CFDT contre le projet de restructuration de l’usine Arcelor-Mittal de Florange. Il a exposé sa vision du rôle du secteur de la sidérurgie dans l’économie et la stratégie nationale et européenne en confrontation avec celle de Mittal (notamment en présentant l’histoire d’Arcelor-Mittal, le rôle de l’innovation et l’évolution technique et technologique au sein d’Arcelor-Mittal). Il a abordé également la question du dialogue social, les conditions de travail des salariés et leur culture. Volontaire et engagé, Edouard Martin a témoigné de toute sa passion sur ces questions qui dépassent largement la question de l’usine Arcelor-Mittal.

Enfin, Gilles Jousset, DRH de Tata Steel, a repositionné l’industrie sidérurgique dans le paysage économique Lorrain. Il a abordé la spécificité du groupe Tata qui est lui aussi dirigé par un Industriel Indien. Il nous a exposé l’évolution des conditions de travail au sein de l’entreprise. Une présentation claire et posée qui apportait un autre éclairage sur la question de la mondialisation et la stratégie des gros groupes industriels.

Suite à son exposé, les 3 intervenants ont répondu aux questions des étudiants et du public portant entre autres sur : le rôle aujourd’hui d’un DRH dans l’industrie, l’impact de l’Euro fort dans la compétitivité des entreprises européennes, le rôle de la culture de l’entreprise…

Après 1h30 de conférence, tout le monde a pu discuter avec les intervenants qui sont restés pendant près d’une heure pour échanger librement autour d’un verre et d’un buffet.

 

[nggallery id=5]

Laisser un commentaire